Ambassade d’Ukraine en France

, Kyiv 22:15

«La France reste un partenaire fiable de l'Ukraine pour surmonter les défis actuels» a déclaré le ministre de l’Europe et des affaires étrangères de France J.-I.Le Drian lors d'un entretien avec le ministredes affaires étrangèresd’Ukraine P.Klimkin

06 février, 10:57

Le theme principal de la discussion était le règlement politique du conflit dans le Donbass, causé par l'agression russe.

Le ministre Pavlo Klimkin a hautement apprécié les efforts de la France dans le cadre du «Format Normandie» pour assurer la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

En evoquant la situation dans la zone du conflit, Pavlo Klimkin l’a caractérisé comme complexe, soulignant notamment le fait que, malgré la trêve déclarée, le nombre de victimes ne se réduit pas en raison des attaques de tireurs et les actes de groupes de sabotage des séparatistes pro-russes.

Les deux ministres ont convenu en principe sur le contenu des étapes successives afin de parvenir à une situation de sécurité stable dans certains districts des régions de Donetsk et de Lougansk.

Les parties ont déclaré que la communauté internationale devrait prendre le contrôle de la sécurité et travailler sur la préparation du processus politique dans les territoires occupés.

Les ministres ont exprimé également l'unité sur le contenu et le rôle de la mission de maintien de la paix de l’ONU et la nécessité de son implantation sur tout le territoire occupé de Donbass, dont le format doit entrer dans la logique des accords de Minsk.

Les deux parties ont réaffirmé la position commune sur l'engagement en faveur des accords de Minsk comme base d'un règlement politique.

Lors de l'examen de l'état de la coopération bilatérale, les ministres ont évalué positivement la tendance à la hausse de la coopération commerciale entre les deux États. Dans le même temps, il a été convenu sur de nouvelles mesures pour intensifier les efforts visant à attirer de grandes entreprises françaises en Ukraine.

Pavlo Klimkin et Jean –Yves Le Drian ont soutenu l’idée de consacrer l’année scolaire et universitaire 2018-2019 à la langue française en Ukraine et à la langue ukrainienne en France.

La partie française a donné une évaluation positive de la mise en œuvre des réformes en Ukraine.

Pavlo Klimkin a souligné l'importance de la participation accrue de la France à fournir un appui concret au processus de réforme de l'administration en Ukraine, en particulier au niveau des collectivités locales.

La partie française a affirmé la volonté d'allouer des ressources supplémentaires pour soutenir le processus de réforme en Ukraine.

Dernières nouvelles

Les journées de Taras Shevchenko à Paris | 13 mars, 17:15

Le 11 mars, à l'église ukrainienne Saint-Vladimir le Grand à Paris, un concert sur le thème "Christianisme et l'œuvre de Shevchenko" a été organisé par la jeunesse ukrainienne avec l'Union des femmes ukrainiennes de France 

Il y a trois ans, l’opération de défense de l’avant-poste de Debaltseve est arrivée à son terme. L'opération de Debaltseve entrera dans l'histoire de l'Ukraine et des manuels d'art militaire | 28 février, 13:16

C'est l'histoire de la victoire ukrainienne et celle de la fourberie de notre ennemi. Ce fut une opération unique pour nos forces armées, dont la teneur n’est devenue claire pour beaucoup que plus tard, après quelques mois

Le 20 février 2014 la Russie a commencé son agression militaire contre l’Ukraine. | 21 février, 10:45

Les 4 années insupportables se sont écoulées depuis l'attaque de l'agresseur russe qui autrefois s’est engagé à respecter la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'indépendance de l'Ukraine.

Statement of the Ministry of Foreign Affairs of Ukraine on 4th anniversary of the beginning of the Russian Federation military aggression against Ukraine | 21 février, 10:40

On February 20, 2014, the Russian Federation initiated a pre-planned military aggression against Ukraine, which resulted in the temporary illegal occupation of the Autonomous Republic of Crimea and the city of Sevastopol, their attempted annexation and Russia’s spreading of the international armed conflict in the Donetsk and Luhansk regions of Ukraine. These criminal acts have taken the lives of more than 10.000 people, led to the colossal destruction of the region and driven almost 1.8 million Ukrainians from their homes as internally displaced persons.